Rechercher
Blog croisieres / Bateau de croisière

Les articles de Bateau de croisière

Costa Croisières : bientôt une quatrième unité positionnée en Chine

Publié le 8 May 2015, par Sarah Hoceani

Après le Costa Atlantica, le Costa Victoria et le Costa Serena, le Costa Fortuna sera également positionné en Chine dès avril 2016.

À la conquête du marché chinois

Le secteur des croisières connaît un essor sans précédent en Chine. À lui seul, le marché chinois représente plus de la moitié des réservations en Asie. Selon les statistiques délivrées par la Clia, il a augmenté de 20% depuis 2013. L’année dernière, quelque 697 000 passagers se sont lancés dans un périple maritime en Chine, contre 593 000 sur le territoire français. Conscient de la croissance du marché chinois, Costa Croisières a décidé d’y positionner quatre navires d’ici 2016, soit plus d’un tiers de sa flotte.

Le Costa Serena, plus récent navire du groupe positionné sur place

Costa Croisières est présent en Chine depuis neuf ans. Trois bateaux du label ont déjà pris quartier dans les eaux de ce pays. Construit en 1996 et rénové en 2004, le Costa Victoria y possède un port d’attache. Le Costa Atlantica, mis à flot en 1999, y effectue régulièrement des périples. Le Costa Serena, fabriqué en 2007, est le plus récent paquebot de la compagnie opérationnel en Chine. Le Costa Fortuna, qui viendra y faire escale à partir de 2016 a, quant à lui, été inauguré en 2003. Bien que la compagnie génoise ait décidé de positionner dans les ports chinois 4 bateaux sur les 12 qui composent sa flotte, il ne s’agit cependant pas des plus gros navires de l’opérateur.

Perspectives de Costa Croisières

Costa Croisières a d’ores et déjà trouvé ses marques en Chine. Pendant les 9 années au cours desquelles il a exercé dans le pays, l’armateur italien s’est taillé une belle part du marché. Aujourd’hui, plus de 4 croisières sur 10 réservées sont programmées par Costa. C’est pour répondre à une demande de plus en plus importante que la compagnie s’est résolue à positionner le Costa Fortuna dans les ports d’attache locaux en 2016. Par ailleurs, la marque prévoit de renforcer sa position de leader sur le marché international en faisant l’acquisition de 9 nouveaux navires dans les années à venir.

MSC Croisières lance la construction du MSC Meraviglia

Publié le 5 May 2015, par Sarah Hoceani

Pour élargir sa flotte, MSC Croisières prévoit de lancer une nouvelle série de paquebots. Le MSC Meraviglia en sera le premier exemplaire.

Un bateau destiné au marché européen

La construction du MSC Meraviglia a débuté le 20 avril 2015 sur les chantiers de Saint-Nazaire. La découpe de la première tôle du paquebot a été effectuée en présence du PDG de MSC Croisières, Monsieur Gianni Onorato. Essentiellement destiné au marché européen, ce nouveau fleuron du label sera mis à flot en 2017. Il sera positionné en Méditerranée et aura les villes de Barcelone, Gênes et Marseille pour ports d’attache. Dès le mois de juin prochain, les voyageurs qui souhaitent apprécier les commodités du navire pourront réserver les traversées programmées à son bord.

Une capacité d’accueil hors norme

Le MSC Meraviglia sera le plus imposant paquebot de la flotte MSC. Jaugé à 176 000 tonneaux, il pourra recevoir quelque 5 700 personnes à son bord. Au même titre que six autres nouvelles unités, il intègrera le plan stratégique de développement de MSC Croisières. D’ici 2022, la mise en service de quatre paquebots intégrant ce projet permettra à l’armateur de doubler sa capacité d’accueil. Le navire jumeau du MSC Meraviglia devra en effet être livré en 2017 tandis que la livraison de deux autres bateaux est attendue d’ici 2022. Près de 5,2 milliards d’euros seront mobilisés par la compagnie pour mener à bien ce programme d’élargissement de sa flotte.

Les familles à l’honneur

Selon le président exécutif de MSC, Pierfrancesco Vago, le MSC Meraviglia sera le plus gros paquebot construit par un armateur européen. À son bord, les familles seront privilégiées. De vastes cabines familiales seront installées sur le navire. Un immense parc aquatique agrémentera les ponts du bateau. Le navire sera équipé de la technologie NFC pour permettre aux parents de localiser leurs enfants à partir de leur smartphone. Pour satisfaire les habitués des croisières MSC, le MSC Yacht Club sera élargi. Il inclura notamment, deux salons privés, un restaurant et des suites duplex.

La flotte de Ponant accueille un nouveau navire

Publié le 13 Apr 2015, par Sarah Hoceani

Le Lyrial, le nouveau navire de la compagnie française Ponant, est en cours de finition dans les chantiers navals du constructeur italien Fincantieri d’Ancône. À sa sortie, ce bateau suivra les traces du Boréal pour effectuer des voyages à destination de l’Antarctique.

Lyrial, le nouveau navire de Ponant

Le Lyrial est le quatrième bateau composant la classe Boréal du Ponant. Il a la même taille que ces ainés : 142 mètres de long et 18 mètres de large. La différence se situe dans l’aménagement intérieur. Le Lyrial compte moins de cabines que les autres navires de sa catégorie, ce qui lui permet d’accueillir des suites beaucoup plus larges dont la plus grande a une surface de 54 m² et possède un balcon de 10 m². Tout comme pour les autres bâtiments du Ponant, la décoration du Lyrial a été confiée à l’architecte Jean-Philippe Nuel. Ce dernier a choisi des nuances de bleu comme couleur dominante pour rendre hommage à Vega, l’étoile emblématique de la constellation de la Lyre. Cette douceur bleutée se retrouve partout, de la cabine aux restaurants, en passant par les deux salons du bateau. En ce qui concerne les différentes commodités présentes à bord, le Lyrial est équipé d’un théâtre, d’une piscine, d’un centre de bien-être et de remise en forme ainsi que d’un espace internet et d’un centre de loisirs pour enfants et adolescents.

Le Lyrial, en route pour l’Antarctique

La compagnie de croisière Ponant prendra possession du Lyrial à la mi-avril 2015. Le 9 mai 2015, ce nouveau navire quittera Venise pour une croisière inaugurale sur l’Adriatique. Après cette officialisation, le bateau prendra ses fonctions aux côtés du Boréal et du Soléal. Tout au long de l’hiver 2015/2016, ces trois bateaux conduiront les vacanciers en quête de grands espaces à la découverte de l’antarctique. Ceux qui souhaitent entreprendre cette croisière avec Ponant ont le choix entre trois itinéraires et 14 dates de départ différentes.

STX France construit le plus grand paquebot du monde pour RCCL

Publié le 26 Dec 2014, par Sarah Hoceani

Avec pour nom de code « Oasis 3 », le futur mastodonte de Royal Caribbean sera livré à la mi-2016. Les caractéristiques majeures de ce navire d'exception sont dévoilées au fur et à mesure.

L'Oasis 3 : un paquebot de titans

Jaugé à 220 000 tonnes comme ses prédécesseurs l'Oasis of the Seas et l'Allure of the Seas, l'Oasis 3 est en cours de construction dans les chantiers de STX France à Saint-Nazaire. Au-delà de ses 362 mètres de longueur hors tout, ce futur bâtiment de Royal Caribbean disposera d'une capacité d'accueil de plus de 6 200 passagers chouchoutés par plus de 1200 membres de l'équipage. Pour rassurer la clientèle côté sécurité, STX France s'engage dans des travaux titanesques pour équiper le navire. Plus de 5000 kilomètres de câbles haut de gamme seront par exemple installés au creux de ce paquebot inédit.

L'Oasis 3 : une sécurité accrue

Les techniciens et sous-traitants de STX France Saint-Nazaire misent sur des types de câbles sans halogène pour équiper le géant. Résistants au feu, ces équipements sont labellisés Det Norske Veritas, une certification assurant la préservation des circuits en cas d'incendie. Ces câbles sont par ailleurs conçus pour résister à une chaleur optimale de l'ordre de 800°C. Les usines en partenariat avec STX Saint-Nazaire ont par ailleurs convenu d'une fabrication de câbles au fur et à mesure pour répondre aux besoins de construction au jour le jour.

Le prestige d'un navire de la classe Oasis

Le futur navire de RCCL intègrera la classe Oasis à l'instar de ses sister-ships. Prônant une gastronomie sur mesure, des animations inégalées et le concept de convivialité, le bateau Oasis 3 proposera également d'innombrables parcours d'aventure pour tous les membres de la famille. De l'exceptionnelle patinoire sur glace aux fameux simulateurs de surf, chacun trouvera de quoi occuper agréablement ses vacances au fil de l'eau.

Un nouveau navire pour CroisiEurope en 2016

Publié le 20 Nov 2014, par Sarah Hoceani

De nouveaux bateaux de croisière ne cessent d'être commandés au chantier naval français de Saint-Nazaire. D'ici 2016, le nouveau bâtiment de CroisiEurope, l’Elbe Princesse devrait quitter les quais pour des croisières fluviales ralliant Berlin à Prague.

Le chantier naval de Saint-Nazaire ne connaîtra pas de pause à la fin des travaux de construction du Loire Princesse prévue en 2015. En effet, une fois ce navire mis à flot, les ouvriers se pencheront immédiatement sur la réalisation du nouveau bateau de la compagnie Croisieurope, l'Elbe Princesse. Sa mise en service est d'ailleurs déjà prévue pour 2016. Cette unité sera différente des précédents modèles composant la flotte actuelle de la compagnie. En effet, il sera conçu de manière à pouvoir accoster dans les petits ports fluviaux situés sur les itinéraires de croisière. Ainsi, ses 95 mètres de long et ses 10,5 mètres de large lui permettront de jeter l’ancre sans problème dans les ports de Berlin, Potsdam, Wittenberg, Meissen, Dresde, sans oublier Florence, Litomerice et enfin Prague. Avec une roue à aubes à l'arrière, ce navire naviguera en toute sécurité sur l'Elbe, même aux endroits où le niveau de l'eau sera relativement bas. La compagnie Croisieurope misera sur le confort de l'Elbe Princesse pour séduire sa clientèle. Cette embarcation fluviale disposera de 40 cabines et pourra accueillir jusqu'à 80 passagers. Pour le déjeuner et le dîner, ces derniers seront accueillis en un seul service dans le restaurant panoramique du bateau. Les activités ne manqueront pas à bord du navire, rendant le voyage aussi passionnant qu’attrayant. Le salon-bar dispose d'une piste de danse ouverte aux noctambules. Le pont extérieur sera doté de chaises longues pour des moments de détente au soleil. Pour que l'Elbe Princesse soit une totale réussite, un cabinet d'architecture nantais de renom a été spécialement sollicité pour la réalisation de ses plans.

MOTEUR DE RECHERCHE

Destination
Date de départ
Port de départ
Partagez sur :