Rechercher
Blog croisieres / ports de départ et escales

Les articles de ports de départ et escales

Découvrez La Valette à bord du Costa Favolosa

Publié le 22 May 2015, par Sarah Hoceani dans categorie ports de départ et escales

La ville de La Valette compte parmi les plus belles cités portuaires méditerranéennes. Découvrez l’authenticité de cette ville de Malte le temps d’une escale de croisière sur le Costa Favolosa. La Valette, une des plus belles cités historiques au monde Malte est une des étapes les plus intéressantes d’une croisière en Méditerranée. La ville de La Valette, la capitale, est mondialement connue pour ses richesses historiques. Costa Croisières a décidé de vous faire découvrir ce creuset d’histoire le temps d’une escale. Érigée par l’ordre des chevaliers de Saint-Jean au 16e siècle, La Valette abrite plus de 300 monuments notoires  à découvrir. Dans la cité, les palais côtoient les splendides temples et les auberges. Le palais des Grands-Maîtres est une des attractions phares de la ville, mais la Casa Rocca Piccola, l’auberge de Castille et le Fort Saint-Elme méritent aussi  le détour. Les passionnés d’histoire peuvent aussi faire une halte au musée national de l’archéologie. En plein centre-ville, le musée Malta Experience retrace les grandes lignes de l’histoire de Malte. Une ville riche en animations L’escale du Costa Favolosa à La Valette est une opportunité unique de se promener à travers ses ruelles pavées bordées d’édifices au prestigieux passé. Le centre historique de la ville étant situé à une vingtaine de minutes de l’embarcadère, il est très facile d’y accéder à pied. Entre deux visites, vous pourrez vous attabler à la terrasse de l’un des nombreux cafés de la ville. Pour un euro, vous pourrez y commander un délicieux expresso. Pour ceux qui souhaitent explorer La Valette en petit train, les excursions par le biais de ce moyen de transport sont accessibles à partir de 5 euros. Pour une randonnée en bus, il faudra compter près de 17 euros par personne. Pour les croisiéristes en quête d’originalité, rien de plus excitant qu’une balade en calèche. Pour une promenade d’une heure, compter environ 60 euros. Pour retourner au navire après les excursions à travers La Valette, il est possible d’emprunter un taxi électrique pour 8 euros.

Berlin, une destination en vogue

Publié le 13 Apr 2015, par Sarah Hoceani dans categorie ports de départ et escales

Berlin, ville majestueuse et dynamique fascine par un mélange subtil entre tradition et modernité. Ses paysages de rêve et ses vestiges historiques vous invitent dans un voyage riche en couleur sous le signe de la découverte.

Des escales inoubliables sur les rives de l’Elbe

Berlin est une ville surprenante où les cultures se mélangent sans jamais se confondre. Dans cette ville marquée par l'histoire, les édifices d’avant-garde et les bâtiments baroques se dévoilent à chaque coin de rue. La porte de Brandebourg, la cathédrale de Berliner Dom, le palais du Reichstag sont autant de monuments à ne pas manquer lors d’un passage dans la capitale allemande. L’île aux Musées est aussi un site incontournable de la ville. Une croisière au départ de Berlin passe souvent par Postdam, une cité proche de la capitale qui s’enorgueillit de son riche patrimoine architectural dont le porte-étendard est sans doute le Palais sans souci et ses jardins. Tempelhof ne manque pas non plus de charme avec ses quartiers pittoresques.

Un navire à taille humaine

Le Victor Hugo, le bateau affrété par CroisiEurope pour cette aventure en eau douce est un petit navire capable d’accueillir une centaine de personnes. De taille restreinte, ce bateau dispose de tout le confort nécessaire pour permettre aux convives de passer un agréable séjour tout au long de la traversée. De leurs cabines, les vacanciers ont une vue imprenable sur les paysages qui défilent au passage du navire. Le salon au décor intimiste est un cadre reposant où les voyageurs se retrouvent pour discuter autour d’un verre. Le soir venu, le lieu s’anime et les noctambules prennent d’assaut la piste de danse. Des transats sont posés sur le pont soleil pour permettre à tous de se prélasser confortablement en attendant les escales. Les amateurs de shopping trouvent leur bonheur en visitant la boutique située sur ce même pont.

Les îles Kouriles : un royaume dédié à la nature

Publié le 16 Mar 2015, par Sarah Hoceani dans categorie ports de départ et escales

Les Kouriles sont un archipel d’îles qui s’étendent entre la pointe nord du Japon et l’extrême sud de la péninsule du Kamtchatka, sur une distance de plus d’un millier de kilomètres. Grâce à leur éloignement et leur difficulté d’accès, les Kouriles sont un sanctuaire de la nature qu’il est intéressant de découvrir.

Un territoire encore sauvage

Les îles Kouriles sont situées sur la Ceinture de Feu du Pacifique, elles comptent une centaine de volcans, dont la plupart sont toujours actifs. La compagnie du Ponant organise des croisières dans ces territoires du bout du monde, notamment avec son paquebot « l’Austral ». Cette destination de croisières originale vous propose de découvrir le volcan Chirpoi en éruption. Les plus téméraires peuvent même longer l’île à bord de Zodiacs afin de voir de plus près les colonnes de fumée blanche et les nuages sombres qui s’échappent de son cratère. À l’île de Yankicha, même si le volcan est éteint depuis des millénaires, ses activités souterraines chauffent encore une piscine naturelle où chacun peut se baigner.

Une faune à découvrir

À travers ses croisières vers les îles Kouriles, le Ponant souhaite faire découvrir à ses passagers les trésors des lieux visités en partant de la mer. Au détour d’un îlot bercé par les vagues, vous pouvez apercevoir une bande d’une cinquantaine d’otaries de Steller qui prennent un bain de soleil, sans avoir à descendre du bateau. Il suffit au capitaine de manœuvrer habilement pour s’approcher de la colonie sans déranger ces animaux sauvages. Un peu plus loin, le bâtiment navigue aux côtés d’une troupe d’orques dont les ailerons dorsaux sont impressionnants. En même temps, le mode de vie et les habitudes de ces mammifères marins vous sont expliqués par un naturaliste.

Port de Marseille : bientôt un nouveau visage

Publié le 27 Feb 2015, par Sarah Hoceani dans categorie ports de départ et escales

Les plus gros paquebots pourront d'ici 2017 accoster au port de la cité phocéenne, sans craindre le mistral. L'entreprise Berthouly-Bauland a posé la première pierre des travaux d'agrandissement dans la passe nord.

Des travaux de grande envergure

Les travaux entamés à la mi-février 2015 porteront sur le raccourcissement et le prolongement de deux digues dans la rade du port de marseillais. Cet ouvrage permettra non seulement aux grands paquebots de s'y amarrer, mais leur garantit également plus de sécurité quant aux vents qui déferlent de ce côté du port une grande partie de l'année. Très exposé à la houle, le port de Marseille risque de voir son nombre de visiteurs diminuer à long terme, notamment à cause des conditions climatiques et d'un manque d'espace pour accueillir les navires. Le Club Croisières de Marseille estime en effet que plus de 10 escales sont annulées chaque année. Nombreuses compagnies dans l'incertitude ne programment jamais d'escale dans la cité phocéenne. D'ici le mois de mars 2017, les bateaux de plus de 300 mètres de long pourront débarquer leurs passagers en toute sécurité

Les retombées économiques attendues

Classée dans le top 15 des haltes les plus plébiscitées en Méditerranée, Marseille vise encore plus haut avec ce projet d'agrandissement portuaire. Les autorités tablent sur 1,5 million de croisiéristes pour cette année 2015 contre 1,3 million en 2014. La cité phocéenne vise également le top 10 avec une estimation de 2,2 millions de croisiéristes à l'horizon 2020. Ville d'histoire et destination de choix en Provence, Marseille fait de son port l'un de ses plus grands atouts touristiques. Au-delà des infrastructures d'accueil confortables et répondant à tous les besoins des passagers, le port dispose également d'un point de réparation navale long de plus de 460 mètres. Celui-ci est le plus grand de la méditerranée. Plusieurs opérations de maintenance peuvent y être effectuées rapidement et selon les normes requises. Cette infrastructure sortira également d'une cure de jouvence d'ici le mois de juillet 2015 et pourra de nouveau accueillir les navires effectuant des croisières au départ de Marseille ou s'arrêtant dans la cité phocéenne pour quelques jours.

Dubaï veut conquérir le marché des croisières dans le golfe Persique

Publié le 6 Feb 2015, par Sarah Hoceani dans categorie ports de départ et escales

L'aménagement du terminal Hamdan Bin Mohammed dans le port de Mina Rashid fait partie des prémices d'un projet d'envergure. Cet émirat en perpétuelle évolution souhaite attirer encore plus de touristes

Dubaï : un port unique au monde

Dubaï dispose désormais du plus grand terminal de croisières au monde. Le secteur Hamdan Bin Mohammed dispose d'une capacité d'accueil simultanée de sept paquebots géants, pour pas moins de 25 000 passagers débarqués. Construit selon des normes environnementales strictes, ce terminal est équipé pour limiter les risques de dégâts écologiques dans le port et aux alentours. Les matériaux recyclés composent une part belle des infrastructures créées. Les passagers ont par ailleurs la possibilité d'affréter des véhicules hybrides et électriques pour visiter l'émirat et ses curiosités majeures. Plusieurs fois primé pour sa qualité, le port de Mina Rashid a été sept fois récompensé aux World Travel Awards.

Croisière à Dubaï : les autorités visent encore plus haut

Dubaï profite chaque année d'une saison de croisières fructueuse. Escale presque incontournable des traversées au Moyen-Orient, Dubaï veut étendre ses activités et convie les bateaux qui sillonnent le golfe Persique à s'arrêter dans le port de Mina Rashid. Avec la création du terminal Hamdan Bin Mohammed, l'émirat table sur l'accueil de 450 000 passagers d'ici l'année 2016. Le Dubaï Tourism souhaite par ailleurs profiter du dynamisme du secteur des croisières Dubaï pour l'atteinte de ses objectifs dans le projet Tourism Vision 2020. Dans ce véritable défi, la fédération s'est fixé comme objectif d'accueillir 20 millions de touristes par an d'ici 2020.

2014 : une année prometteuse d'avenir pour le port de Mina Rashid

Les paquebots ont commencé à affluer au port de Mina Raschid en octobre 2014. L'accostage des navires de renom comme le MS Rotterdam de Holland America Line a suscité l'intérêt de plusieurs autres compagnies de croisières. Le Queen Mary II, le Costa Serena et le MSC Orchestra comptent entre autres parmi les bateaux ayant jeté l'ancre au terminal Hamdan Bin Mohammed. Les armateurs prévoient pour 2015 d'innombrables croisières de différentes durées avec une escale à Dubaï.

MOTEUR DE RECHERCHE

Destination
Date de départ
Port de départ
Partagez sur :